fbpx

Une question ? Contactez-nous !

Téléphone

(819) 913-9096

Adresse

1050 8e Rue, Grand-Mère,
QC G9T, Canada

Horaires

Lun-Mer : 9h - 17h
Jeu : 12h - 17h
Ven : 9h - 12h
Sam-Dim : Fermé

Q & R : Questions fréquemment demandées

Rencontres-tu les enfants?

Je rencontre les enfants âgés de 12 ans et plus seulement. Je n’ai pas de spécialisations pour rencontrer les touts-petits. J’ai des collègues que je peux vous référer qui, eux, ont cette spécialité.

Puis-je venir te voir si mon amie m’a référée à toi ?

Ça dépend. Si pendant ton suivi nous n’avons pas arrêté de parler de cette amie non-stop : non, je ne la rencontrerai pas. Si par contre, on a parlé d’autres choses et que l’on a jamais fait allusion à elle de loin ou de près : oui. L’important, c’est que je ne sois pas pris en conflit de rôles entre vous deux.

Combien coûtent tes rencontres ?

En individuel : 95$, en familial : 120$. Oui, il y a de légères augmentations annuelles pour suivre le coût de la vie.

Je souhaite avoir une évaluation TDAH pour moi-même qui est adulte

Je ne réalise pas ce genre d’évaluations, car je n’ai pas le matériel spécifique pour le faire au bureau. Par contre, j’ai de très bons collègues neuropsychologues que je peux vous référer avec plaisir.

Je fais parti des Anciens combattants et je souhaiterais avoir une évaluation pour leurs services.

Si vous cherchez une évaluation de type « stress post-traumatique » ou encore, de votre condition mentale, je peux répondre à votre besoin. Si vous avez besoin de tests neuropsychologiques en lien avec un traumatisme crânien, par exemple, je ne peux pas répondre à votre besoin.

Va-t-on parler de mon enfance ?

Ça va dépendre de plusieurs choses, dont la plus importante… vous ! Ceci dit, mon approche ne met pas l’accent sur le passé, mais bien sur le présent.

Vas-tu parler pendant les rencontres ? Et si tu parles, est-ce que tu vas seulement répéter ce que je viens de dire ?

Je vais parler en masse et je vais même vous proposer des hypothèses, des exercices (durant les rencontres ou comme devoirs) et des lectures. J’ai un style qu’on appelle actif et directif. Vous ne devriez pas vous sentir seul dans la salle, promis.

Est-ce que tu rencontres des couples ?

Non, je ne suis pas formée pour rencontrer des couples.

Vas-tu me donner des outils concrets ?

Certainement !

Je ne suis pas certain(e) de pourquoi je viens, mais j’en ai envie. Est-ce correct?

Bien sûr !

J’ai un diagnostic psychiatrique, est-ce que tu peux me prendre en suivi quand même ou je dois aller au CIUSS ?

Cela dépendra de vos besoins. Si vous avez besoin de services intensifs (2 fois semaine, par exemple) en plus de services multidisciplinaires, je ne pourrai pas répondre à votre besoin, Ceci dit, le fait d’avoir un diagnostic émis par un psychiatre n’implique pas nécessairement un suivi intensif de 2e ou 3e ligne.

Je n’ai pas de médecin de famille et je présente des symptômes qui me permettraient de demander un arrêt-maladie. Peux-tu m’aider?

Oui ! Je peux évaluer ta condition et t’écrire une lettre à remettre pour l’urgentologue ou le médecin de garde que tu rencontreras à la clinique sans rendez-vous. Cela aide grandement, si tel est le cas, à ce que tu aies un congé de maladie.

À quel point les rencontres sont confidentielles si mes rencontres sont payées par une compagnie d’assurances ou d’autres tiers payeurs (CNESST, SAAQ, IVAQ)?

Le quotidien des rencontres et les propos directs (c’est-à-dire les mots que vous me communiquez) sont confidentiels. Ma compréhension de ce qui se passe et qu’est-ce qu’il faut faire pour dépasser les obstacles qui vous incombent, ce n’est pas confidentiel comme des rapports d’évaluations et de suivis qui sont souvent demandés. Par contre, sachez que j’écris mes rapports en termes techniques, plates, bruns, qui veulent tout dire mais rien dire à quelqu’un qui ne connait pas la psychologie.

Fais-tu des suivis pour les personnes qui ont des problèmes de consommation ?

Oui, mais je ne suis ni médecin, ni Domrémy. Les patients qui sont pris en charge avec ce motif doivent s’engager à faire d’autres démarches avec des professionnels de la santé spécialisés. Sinon, je refuse ces suivis. C’est de se mentir de croire que la toxicomanie partira seule, qu’à force de parler et faire des liens. Ça prend un suivi médical et un groupe de soutien.

Est-ce que c’est long un suivi psychologique ?

La plupart du temps, non. Ça dépend de votre demande, ça dépend de votre rythme. Ça dépend de votre implication. Je réalise avec chaque patient un plan de match vers la 3e rencontre. Ils savent donc dans quoi ils s’engagent lorsqu’ils réalisent leur thérapie.

Comment savoir si tu me dis la vérité? Tu dois toujours « prendre » pour les personnes que tu rencontres quand il est question d’un conflit entre cette personne et une autre de son entourage. Comment peux-tu savoir si c’est moi qui n’est pas correct alors que c’est moi qui te dis ce qui s’est passé ?

Parce que j’ai de l’expérience. Parce que j’évalue votre personnalité. Parce que l’humain est fidèle à lui-même et que nous vivrons précisément ce que vous me racontez en quelques rencontres. Plus que tout, je suis là pour être aidante, pas pour être gentille. Je vais vous dire la vérité. Soyez-en assuré.

Fais-tu des rencontres pour les personnes qui sont appelées à comparaitre devant les tribunaux ?

Oui, par contre, le motif de consultations et les intérêts de tous les acteurs qui sont impliqués directement ou indirectement dans cette demande sont évalués de près. Je ne garantis pas de prise en charge d’emblée pour ce genre de dossier.

Si j’ai besoin que tu te présentes devant le Tribunal pour parler de notre suivi, est-ce que tu es « game » de le faire ?

Oui. Par contre, il faut savoir que cela arrive que dans des circonstances très précises et que je ne suis pas habilitée à être reconnue par la Cour comme expert.

Que se passe-t-il si j’ai eu un suivi avec toi et qu’on se croise dans Shawi ?

Je vais vous ignorer, pas parce que je suis bête ou snob, mais bien pour protéger votre anonymat et la confidentialité des rencontres. Par contre, si vous me saluez, il va me faire plaisir de vous rendre la pareille.

Fais-tu de l’EMDR ?

Non. C’est une technique avec laquelle je ne suis pas formée.